Le Mouvement de la Ruralité dit NON au Parc National du Marais Breton !


Le Mouvement de la Ruralité dit NON au Parc National du Marais Breton !

Article
Accueil Erick MAROLLEAU 2022
 
| Erick MAROLLEAU 2022 | Les Médias en parlent | OUEST-FRANCE  Vu 31 fois
Article N°27143

Le Mouvement de la Ruralité dit NON au Parc National du Marais Breton !

Le cœur Vendéen au revers de la veste, la colère gronde comme en 1793 ! Les Maraichins sont opposés au génocide de leurs territoires ruraux face à la confiscation de leurs biens et de leurs activités rurales par des technocrates du ministère de l’environnement avec la complicité de certains élus RURAUX !
 

Devant plus de 1300 personnes lundi 17 octobre, de 17h à 22h 30 à Beauvoir Sur Mer, les acteurs du monde rural de Vendée et de Loire Atlantique, agriculteurs, chasseurs, pêcheurs… sont venus dire NON à la création de ce parc national des zones humides dans le marais BRETON auprès des membres de la commission du ministère de la Transition écologique et des élus de la communauté Challans- Gois.

Le cœur Vendéen au revers de la veste, la colère gronde comme en 1793 ! Les Maraichins sont opposés au génocide de leurs territoires ruraux face à la confiscation de leurs biens et de leurs activités rurales par des technocrates du ministère de l’environnement avec la complicité de certains élus RURAUX !

Le Mouvement de la Ruralité Vendée, anciennement CPNT, qui a toujours défendu la chasse depuis sa création en 1989,  ne veut pas d’une agriculture et chasse au rabais en Vendée et Loire Atlantique, pas plus que d’une sanctuarisation de nos territoires, d’une mainmise sur nos territoires par des associations écologistes ! Ou plutôt d’un cadeau aux escrologistes et s’interroge ?

Ou sont passés nos élus Vendéens ? Président du conseil départemental bien silencieux sur ce dossier ? députés, sénateurs, conseillers départementaux ? qui défendait la chasse en période électorale, la chasse aux voix électorales !, ou lors des assemblées générales des chasseurs ? Ou sur les réseaux sociaux pour certains élus chasseurs du dimanche matin ?

Le Mouvement de la Ruralité a demandé un rendez- vous au député Vendéen de la majorité présidentielle « 1ère circonscription » Philippe Latombe. Rendez- vous, resté lettre morte !

Il est vrai que le Mouvement de la Ruralité constate depuis quelques mois en France, comme en Pays de la Loire, l’abandon de nos élus concernant la chasse, écœuré à la lecture des 30 points sortis du rapport sénatorial sur la sécurité à la chasse des sénateurs les républicains, une attaque sociétale injuste envers plus d’un million de chasseurs qui démontre chaque jour son implication en matière de gestion environnementale, d’entretien des espaces et d’implication dans la sécurité.

Sous la conduite de son vice- président national et président régional, Erick Marolleau, de Martine Aury secrétaire nationale adjointe du Mouvement de la Ruralité, Dominique Pilet vice- président LMR 44 de Gérard Hervé président de LMR 49 et de nombreux responsables LMR  des commissions éleveurs de gibiers et agriculture, d’adhérents et sympathisants, devant l’abandon de vos élus départementaux, nous vous proposons de prendre votre destin en main avec le Mouvement de la Ruralité pour expliquer à vos élus les dangers de la technocratie environnementale sur nos territoires de marais.

Le Mouvement de la Ruralité demande aux maires la validation de leurs engagements avec leurs conseillers municipaux « pour ou contre » ce projet de parc.

Mesdames, messieurs citoyens électeurs de chaque commune concernée par ce parc,  nous vous demandons d’assister aux réunions communales, de mettre la pression lors des débats publics en participant dans le calme et le silence à 50 ou 60 personnes !, ou comme tout récemment dans le Haut Bocage Vendéen contre un projet éolien ou nous avons manifesté dans le calme devant la mairie de Cheffois lors d’une réunion, pour avoir des précisions de monsieur le maire et son conseil municipal !

Le combat n’est pas terminé, vous devez toujours avoir à l’esprit qu’un électeur sur 3, vote seulement  pour vos élus ! Mais effectivement il ne vous écoute plus, voilà pourquoi les Français ne votent plus !  Comme pour les implantations des éoliennes dans nos communes sans concertation avec la population, voilà le résultat de cette tentative de parc national du marais Breton ! La colère des maraichins !

Le Mouvement de la Ruralité demande et souhaite que les élu(e)s  qui se sont emparé(e)s de ce dossier du parc national des zones humides sans concertation avec leurs conseillers municipaux et les autres élus de Challans-Gois, sois mis au banc des accusés !

Le Mouvement de la Ruralité, le seul parti politique qui défends la ruralité et toutes ses composantes depuis sa création en 1989, sans calcul politique,  mais simplement  dans l’intérêt de nos territoires ruraux et à votre service pour dire NON au PNZH du marais Breton.          https://www.lemouvrural.fr/fr/adherer

 

Erick MAROLLEAU

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...